Le blog éco

3 mai 2017

Par
Catégorie Entreprises
Filière

Mécapôle déploie son activité

Le sous-traitant aéronautique, Mécapôle, situé à Olemps, a fait du chemin depuis 2011, date à laquelle l’entreprise a été reprise par Alexandre Potès. En témoignent les chiffres qui illustrent l’activité de la PME : Mécapôle est passée de 6 salariés à 14, de 550 000 € de chiffre d’affaires à 1,6 millions et de 3 centres d’usinage à 7. Politique d’investissement et réorganisation de la production ont permis à l’entreprise de monter en croissance.

pièces mécapôleRappelons que Mécapôle certifiée EN 9100 et ISO 9001 usine des pièces en titane, inox, aluminium ou plastique à 90% pour le secteur aéronautique. Les 10% restants sont attribués à des clients tels qu’Alstom, SNCF ou encore des piscinistes. Ce sous-traitant de rang 2 est passé de 2 gros comptes à 5, « en prenant des commandes de moins grosses quantités débloquant les machines pour de nouvelles commandes » explique le dirigeant. A ses clients de la première heure que sont Ratier Figeac et Figeac Aéro, s’ajoute aujourd’hui Sofop. Mécapôle qui effectue 20% de son chiffre d’affaires à l’export, notamment pour Asco en Belgique, vient également de signer un nouveau contrat de 5 ans relatif à l’Airbus A350 grâce à l’achat de 2 centres d’usinage horizontaux palettisés représentant 750 000 € d’investissement. Toutes les machines ont été renouvelées et le parc a doublé, offrant de nouveaux procédés à l’entreprise et lui permettant d’usiner de nouveaux formats, plus grands. Mécapôle travaille à partir des fichiers et des plans envoyés par ses clients qui, à 95% fournissent également la matière première. Le cas échéant, elle s’approvisionne essentiellement à Toulouse, voire en région Occitanie.

centre horizontal palettiséQui dit investissement, dit nouvelles commandes, dit création d’emplois pour Mécapôle. Si bien que d’ici 2018, elle prévoit d’employer 3 personnes supplémentaires. « Nous ne cherchons pas forcément des usineurs mais des personnes aux compétences polyvalentes qui pourront être formées en interne » précise Alexandre Potès.

Dans le cadre de sa politique d’investissement, Mécapôle, propriétaire du bâtiment qu’elle occupe depuis février, devrait bientôt installer un chauffage réversible qui facilitera le respect des côtes suite aux dilatations engendrées par les différences de températures et pour le bien-être de ses salariés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


à propos

Le blog d’Aveyron Expansion est dédié à l’économie aveyronnaise. Il met en lumière les entreprises, les hommes et les femmes qui œuvrent pour le développement de l’Aveyron. Il éclaire les initiatives privées ou publiques qui créent de l’emploi et de la richesse sur le territoire. Mais il diffuse aussi des informations à destination des acteurs de l’économie (informations sectorielles, appels à projets, agenda…). C’est toute une équipe de terrain, au contact des professionnels, qui contribue à ce fil d’actualités.