Le blog éco

26 janvier 2017

Par
Catégorie Entreprises Les gens / Portraits
Filière

SUEZ RV Plastiques Aveyron : nouveau défi pour Lucien Semperlotti

Lucien SemperlottiLucien Semperlotti, à la tête de SUEZ RV Plastiques Aveyron, ex-Sopave, depuis le 1er octobre dernier, a été choisi par Suez pour remettre dans la course le site de recyclage et de valorisation de bâches agricoles de Viviez. Un challenge qui s’inscrit dans la continuité logique du parcours de ce Chtimi qui a perdu son accent au fil de ses pérégrinations professionnelles : pas moins de 6 déménagements corrélés à ses évolutions de poste. Chimiste de formation, Lucien Semperlotti est dans le groupe Suez depuis 23 ans. C’est un spécialiste de la conduite de sites dans la filière du recyclage des déchets dangereux, autrement dit la valorisation de vernis, graisses, peintures industrielles… Il a gravi les échelons en commençant à travailler dans un laboratoire, puis en occupant successivement des postes de technico-commercial, fonction support et de direction de sites. Aujourd’hui, c’est un nouveau défi qui se présente à lui car il s’agit d’abord d’appréhender un nouveau métier : la transformation de films agricoles en PEBD (polyéthylène basse densité) puis de redonner un nouvel essor à SUEZ RV Plastiques Aveyron qui emploie aujourd’hui 48 personnes. L’entreprise a effectivement perdu du terrain sur un marché très concurrentiel : elle est passée de 3700 tonnes de sacs produits en 2015 à 2600 tonnes en 2016 et de 6,9 millions d’€ de chiffre d’affaires en 2015 à 5,3 en 2016. Celui qui pour l’instant se familiarise avec le métier de Sopave dans ses moindres détails a en charge d’écrire l’avenir de l’entreprise car « les volumes et la rentabilité peinent » selon les mots de Lucien Semperlotti. « C’est le 1er challenge de cette envergure que je dois relever. J’ai déjà réglé des difficultés d’ordre financier ou de management. Ici, il s’agit de restructurer. En 2016, un travail sur l’amélioration de la qualité du lavage a été initié. 1 million d’€ ont été investis sur l’une des deux lignes de lavage entre le broyage et l’extrusion. Je reprends le flambeau afin d’identifier dans un premier temps les points à optimiser pour continuer le virage amorcé par mes prédécesseurs. Je m’attacherai notamment à gérer la méthode de travail dans une culture de la qualité et la sécurité essentielle pour piloter le site. Tout cela bien sûr en collaboration avec l’équipe » explique le directeur de site. Le site créé en 1986 qui appartenait à l’époque à Umicore est entré dans le giron du groupe Suez en 2006 pour intégrer la filière recyclage et valorisation et plus précisément le secteur plastique, parmi le PVC et le PET (polytéréphtalate d’éthylène/bouteilles plastiques). Avec le site près de Nantes, Suez dispose ainsi de 2 entités qui recyclent des plastiques PEBD, à la différence que Sopave pousse son activité jusqu’au produit de consommation avec la fabrication de sacs là où le site nantais s’arrête à la valorisation en granulés. SUEZ RV Plastiques Aveyron a toujours eu pour vocation de fabriquer des sacs poubelles. Elle reçoit, sur son site, différents types de produits agricoles sales : bâches d’ensilage, d’enrubannage, sacs d’engrais et films de paillage, de serres, petits tunnels et grands tunnels. Adivalor est l’éco-organisme qui collecte ces films agricoles usagés (FAU) en provenance des agriculteurs, des maraîchers, des pépiniéristes… Localement, certains agriculteurs ou industriels livrent directement leurs films polyéthylène. C’est tout un process industriel qui recycle et valorise ces déchets plastiques par des opérations de prébroyage, lavage grossier, broyage, relavage, séchage, extrusion…pour refaire un plastique propre en granulés, transformé ensuite en bobine qui sera découpée en sacs poubelles. Sopave classée ICPE produit ainsi des sacs de collecte 100 % recyclés et recyclables, noirs/opaques ou neutres/translucides, de formats différents en taille et en épaisseur, aux normes NF et NFE qui garantissent résistance et respect de l’environnement, le plus souvent destinés au marché des collectivités et des granulés PEBD destinés à être réincorporés dans de nouveaux produits, notamment en Espagne. L’entreprise personnalise aussi l’impression des sacs selon la demande (consignes de tri, communication d’entreprise, communication événementielle…). Si bien que de nombreux sacs qui sortent de chez Sopave arborent le logo « Fabriqué en Aveyron ». Pour Lucien Semperlotti, augmenter encore la qualité de la production pour atteindre des marchés à valeur ajoutée est l’un des enjeux majeurs de Sopave. « Rien n’est acquis, il faut savoir se réinventer au quotidien pour rester dans la course du marché qui dicte ses lois » précise le nouveau dirigeant qui saura sans aucun doute mettre son expérience au service du défi à relever.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


à propos

Le blog d’Aveyron Expansion est dédié à l’économie aveyronnaise. Il met en lumière les entreprises, les hommes et les femmes qui œuvrent pour le développement de l’Aveyron. Il éclaire les initiatives privées ou publiques qui créent de l’emploi et de la richesse sur le territoire. Mais il diffuse aussi des informations à destination des acteurs de l’économie (informations sectorielles, appels à projets, agenda…). C’est toute une équipe de terrain, au contact des professionnels, qui contribue à ce fil d’actualités.