Comment conserver du pain fait maison ?

Félicitations pour avoir fait votre propre pain ! L’un des nombreux avantages de faire son propre pain est qu’il n’y a pas de conservateurs. L’un des inconvénients, cependant, est que le pain peut avoir une durée de conservation plus courte. Heureusement, il existe quelques options pour conserver votre trésor, de sorte que vous pouvez le garder plus longtemps qu’un jour ou deux.

1. Boîte à pain

Une boîte à pain est tout simplement un récipient fermé qui permet une petite circulation d’air mais empêche les insectes et la poussière de pénétrer. Dans les années 50 et 60, presque toutes les cuisines avaient une boîte à pain. Vous pouvez toujours utiliser une boîte à pain dans votre cuisine moderne : soit vous en trouvez une dans un magasin de consignation, soit vous en achetez une nouvelle pour l’assortir à votre décor. Assurez-vous qu’elle est assez grande pour vos pains !

2. Récipient en céramique

Un conteneur en céramique, comme le Brottopf allemand, est optimal en raison de sa capacité à respirer, mais un conteneur de bonne taille occupe souvent un espace précieux sur le comptoir et peut être plus coûteux.

3. Plastique

Le plastique, qu’il s’agisse d’un emballage ou d’un sac, ne permet pas le passage de l’air et maintient le pain à une texture souple, de sorte que le pain à l’intérieur ne se dessèche pas. Le plastique peut être efficace pour les pains plus mous, mais il ne convient pas pour les pains au levain ou autres pains croustillants. Il rendra le pain détrempé par les traces d’humidité qui s’accumulent à l’intérieur du sac. Le plastique n’est pas le meilleur choix pour le stockage du pain fait maison.

4. Papier

Le papier est un choix simple et rentable. Nous recommandons de l’envelopper d’abord dans un torchon de lin ou de coton, puis de le placer dans un sac, pour le maintenir à l’abri de l’air sec et permettre la circulation de l’air.

5. Sac en tissu

Un sac en tissu, tel que notre panière en coton biologique, est un choix privilégié pour une belle esthétique et une utilisation régulière. Il ne prend pas beaucoup de place, il est rentable et il est joli sur votre comptoir. Si vous aimez les différentes tailles, il est assez facile d’en fabriquer un vous-même.

Pour le garder encore plus longtemps

Si vous constatez que vous ne mangerez pas le pain dans un jour ou deux, le congélateur fonctionne bien pour une conservation à long terme. Nous vous suggérons cette procédure : refroidissez complètement le pain, puis coupez-le en tranches. Enveloppez le pain dans des sacs en plastique ou des sacs à fermeture éclair et placez-le au congélateur. Sortez les tranches selon vos besoins et amenez-les à température ambiante ou faites-les griller.
Qu’en est-il du pain de mie ?

Si votre pain est effectivement rassis, suivez d’abord nos recommandations pour faire revivre le pain au levain séché. S’il est trop tard pour le réanimer, il peut encore avoir une certaine vie. Essayez l’une de nos nombreuses recettes ou utilisations du pain au levain rassis.