Quel est le rôle d’un community manager ?

À l’ère du marketing numérique, toute entreprise qui se respecte doit s’assurer une bonne visibilité sur les réseaux sociaux. C’est une condition préalable au lancement réussi d’un produit et d’un service, mais aussi pour assurer la pérennité de la marque. C’est pourquoi la profession de gestionnaire de communauté s’est fortement développée ces dernières années. Mais en quoi consiste réellement la gestion communautaire ?

Description des tâches du community manager

Définir la gestion communautaire n’est pas facile car elle couvre un large éventail de compétences. Elle est essentiellement similaire à la communication marketing sur différents réseaux sociaux, mais il serait trop simpliste de la réduire à cette définition. En réalité, la gestion communautaire est l’art de créer des actions pour promouvoir des produits ou des services sur différents réseaux.

Le rôle du gestionnaire de communauté est donc d’assurer une présence sur les réseaux sociaux, tout en inspirant les adeptes de l’entreprise et en attirant de nouvelles personnes. L’objectif est de développer la notoriété d’une marque ou de mettre en avant un certain produit afin de stimuler les ventes. Comme le marketing web a aujourd’hui un grand pouvoir de vente, les entreprises souhaitent intégrer la gestion des communautés dans leur stratégie de communication.

Pour être plus concret, nous pouvons définir le travail à travers ces 5 tâches :

  • Définition de l’objectif central dans les réseaux sociaux
  • Déterminer les réseaux où la présence est requise ou souhaitée
  • Mettez un temps d’arrêt à votre sujet
  • Échange avec la communauté des utilisateurs par le biais de publications
  • Création et information de l’engagement

Que dois faire un community manager ?

La gestion communautaire concerne principalement la communication sur les réseaux sociaux. Toutefois, les compétences du responsable de la communauté étant très larges, il peut se voir confier d’autres tâches sur le blog ou le site web de l’entreprise. Ainsi, nous pouvons diviser les missions de ce dernier comme suit :

  • Créer une stratégie et une ligne éditoriale : il est souvent demandé au responsable de la communauté de créer une stratégie de marketing et de communication par le biais des médias sociaux. D’autre part, cette stratégie peut être définie par le responsable de la communication et le responsable de la communauté est alors chargé de sa mise en œuvre.
  • Création de comptes et de pages de réseautage : ce spécialiste sera également chargé de créer les principaux réseaux sociaux de l’entreprise. Si ces réseaux existent déjà, son rôle sera de les mettre à jour afin qu’ils soient attractifs et assurent la réalisation des objectifs.
  • Création de contenu : il sera bien sûr responsable de la production de contenu pour maintenir une présence sur les réseaux. En fait, c’est sa principale mission. Cependant, il ne se résignera pas à un statut que tout autre jeune de 16 ans pourrait obtenir. Il doit être capable de créer un poste de qualité avec une section rédactionnelle et graphique bien pensée.
  • Établir un calendrier de publication : celui-ci doit être établi en fonction des activités de l’entreprise et des objectifs à atteindre.

Conseils pour une communication en réseau réussie

La gestion communautaire est une tâche complexe qui nécessite l’intervention d’une agence de médias. Toutefois, ces quelques conseils vous aideront à communiquer de la meilleure façon possible dans vos réseaux :

  • Écoutez vos abonnées : qu’ils fassent des commentaires, des critiques ou des demandes, vos opinions sont essentielles pour ajuster votre stratégie numérique.
  • Créativité : Les gens sont constamment à la recherche de nouveauté et de créativité. Vous devez leur offrir, au risque de perdre tout intérêt. Être créatif est aussi un moyen de se distinguer de ses concurrents.
  • Intelligence de l’information : vous devez suivre tout ce qui se passe autour de votre marketing et de votre marque. Cela vous permet de réagir rapidement.