Immobilier

Comment adapter son crédit immobilier à la chute actuelle des prix de l’immobilier ?

Comment adapter son crédit immobilier à la chute actuelle des prix de l’immobilier ? 1

Il est nécessaire d’adapter son crédit à la chute des prix immobiliers. Quand vous recherchez un crédit immobilier pour financer l’achat de votre bien, vous le faites dépendamment de vos dépenses et de vos revenus. La capacité de remboursement est contrainte par les possibilités financières du moment et les conditions du marché. Mais comment faire quand on a signé un prêt pour une vingtaine d’années ?

Obtenir les meilleurs taux de prêt immobilier

Afin d’avoir un taux de prêt immobilier intéressant et adapter son crédit à la chute des prix immobiliers, le particulier se doit d’avoir les meilleures stratégies possible :
● Avoir un apport personnel ;
● Avoir un bon revenu ;
● Savoir négocier ;
● Faire appel à un courtier immobilier.
Il faut savoir qu’avec les taux en baisse, beaucoup d’investisseurs décident de profiter de nouvelles conditions de financement afin de faire une négociation de leur taux ou se solliciter le rachat de leurs crédits immobiliers par un autre établissement.

Comment se fait le calcul du taux d’intérêt ?

Le taux d’intérêt est évalué en pourcentage et versé par une personne physique ou morale, ayant emprunté de l’argent à l’organisme qui le lui a prêté. Le calcul du taux d’intérêt se fait au moment où l’emprunt est contracté. Il y a deux types de taux d’intérêt : le taux d’intérêt nominal qui ne prend pas en compte les primes de risque et le taux d’inflation, et le taux d’intérêt réel qui, lui, les prend en compte.

Comment évaluer sa capacité de remboursement ?

La capacité de remboursement est la somme qu’un particulier peut verser à chaque échéance lors du remboursement d’un prêt. Le calcul de la capacité de remboursement se fait en fonction des revenus nets de la personne et est évalué en pourcentage. Il ne doit pas dépasser les 33 %.

Calculer sa capacité de remboursement est essentiel, car cela permet de mieux évaluer son projet immobilier et donne la possibilité de soumettre un dossier solide à la banque.

Savoir se renseigner sur la modularité de ses remboursements

Il faut savoir adapter son crédit à la chute des prix immobiliers. Cela passe par la recherche de la meilleure banque pour son crédit immobilier et de ne pas se focaliser uniquement sur le taux d’intérêt proposé. Vous devez donc voir les choses qui ont un impact sur le coût global de votre financement et qui sont dans le TEG (Taux Effectif Global) : frais de dossier, frais de garantie…
Aussi, vous devez voir les éléments qui apportent une grande différence dans le calcul de votre taux. La modularité des mensualités de remboursement est un élément important tout comme la faculté de pouvoir négocier le retrait des frais de remboursement anticipé. Dans tous les cas, pour en savoir plus sur les taux, comme ceux de la Banque de France, cliquez ici !

Tendances