Animaux

Comment faire perdre du poids à son chat ?

Comment faire perdre du poids à son chat ? 1

La stérilisation et un mode de vie sédentaire sont à l’origine de la prise de poids de votre chat. L’obésité est pourtant la première cause de la mortalité féline. Voici les solutions pour rétablir le poids de votre animal dans les meilleurs délais.

Garnir son alimentation de fibres

Le choix de l’alimentation détermine l’efficacité de la perte de poids. Les croquettes hypoénergétiques sont de redoutables alliés minceurs. Elles renferment une infime concentration de lipides et une forte teneur en fibres. Ces aliments répondent aux besoins nutritionnels du chat et provoquent un effet de satiété immédiat.

Dans son menu, ajoutez également des courgettes et des haricots verts cuits à l’eau. Faibles en calories, ils atténuent la sensation de faim. Rendez-les appétissants en les arrosant de jus de thon.

Comment faire perdre du poids à son chat ? 2

Photo by Ricardo IV Tamayo on Unsplash

Inciter l’animal à pratiquer des activités physiques

Maintenir une santé de fer requiert la pratique d’activités physiques de 30 minutes à quatre heures par jour. Dans l’idéal, le félin doit parcourir un trajet quotidien de 30 à 1800 m.

La nature représente un terrain de jeu amusant. Elle recèle de multiples perspectives de divertissements, à l’inverse d’une maison où les sources de distractions sont rares. Stimuler le mammifère carnassier dans votre demeure implique l’aménagement d’un arbre à chat équipé de jouets (souris, balle ou peluche) qui réveilleront ses instincts de prédations.

Vérifier sa santé psychologique

Rares sont les maîtres qui prêtent attention à l’état psychologique de leur chat. Pourtant, ce facteur conditionne la prise de poids du félin. L’anxiété, le stress et les traumatismes ouvrent son appétit. Les symptômes de la dépression féline sont :

  • l’insomnie ;
  • une inactivité constante ;
  • un manque d’hygiène ;
  • des poils gras
  • des troubles du comportement.

Si vous constatez des signes manifestes d’une anxiété, consultez un vétérinaire. Le professionnel vous prescrira des médicaments et des compléments alimentaires antistress.

Pour éviter de dépenser trop d’argent en frais médicaux pour votre chat il existe un comparateur d’assurance pour chat sur assurancepourchat.org.

Utiliser un distributeur ludique

Le mode de répartition de la nourriture occupe un rôle crucial dans le régime alimentaire. Réduire la quantité des repas demeure insuffisant à l’atteinte de votre objectif. Vous devez adopter un mode de distribution intelligent.

Remplacez son bol habituel par un distributeur de croquettes ludique. Le dispositif, décliné en une pluralité de modèles, invite l’animal à faire usage de ses pattes pour attraper sa nourriture.

Placer sa gamelle en hauteur

Inculquez à votre félin le plaisir des sauts en posant sa gamelle en hauteur. Cette astuce encourage les exercices physiques. Pour permettre une bonne lancée, choisissez un emplacement stratégique difficile à atteindre. Cependant, adaptez le niveau de difficulté en fonction de l’âge du carnivore. Un chat jeune et dynamique est capable d’atteindre plusieurs mètres de haut, tandis qu’un vieux chat ne peut se permettre de faire de longs bonds. Si vous vous absentez, suspendez aussi les jouets sur les poignées des portes. Ces accessoires l’occuperont en votre absence.

Réguler son hydratation

Une baisse du poids nécessite une bonne hydratation. Les chats ont chacun leurs habitudes. Certains prennent un réel plaisir à tremper leurs pattes dans un bol de lait ou d’eau, tandis que d’autres préfèrent se servir directement sur le robinet.

Un chat boit entre 40 à 60 ml d’eau par jour. Vérifier la quantité d’eau journalière de votre animal de compagnie est chose impossible. Vous pouvez toutefois multiplier les points d’eau afin de favoriser une bonne hydratation.

Déposez les contenants dans votre cuisine, votre salle à manger, votre chambre et dans votre jardin. Changez régulièrement de récipient : bol, vase, saladier, tasse afin d’attiser sa curiosité et le pousser à boire davantage.

Laisser l’animal en paix

Les gestes d’affection comme masser son chat et les câlins à répétition ont un impact direct sur le poids du félin. Le prendre dans vos bras à longueur de journée accroit son niveau de stress. Cet état d’esprit est favorable au gain de poids.

En tant que maître, vous devez contrôler vos émotions. Abstenez-vous de lui grattouiller sans cesse et sans raison et laissez-le dans son coin. Votre geste sera perçu comme une marque de respect à son égard. Son stress s’évaporera alors et laissera place à la quiétude, indispensable à la régulation pondérale.

Bannir les friandises de sa diète

La consommation de friandises nuit à un régime d’amincissement. Même si l’animal exprime une petite fringale, proposez-lui un aliment sain, en l’occurrence des légumes verts. Bien que sucrées et appétissantes, les friandises anodines cachent des composants favorables à la surcharge pondérale. À l’occasion des fêtes, votre félin peut se permettre quatre à six morceaux, mais limitez-vous à cette quantité.

Par ailleurs, vous pouvez vous servir de ces douceurs pour aiguiser son odorat et encourager les entraînements physiques. Dissimulez les gourmandises dans les recoins ou sur les étagères et organisez une petite chasse aux friandises dans votre maison.

Tendances

Copyright © 2020 Aveyron Expension